Le boom immobilier en Israel

Le boom immobilier en Israel

Le marché immobilier israélien est un marché en pleine ébullition. Le marché immobilier israélien est relativement prospère avec des chiffres de vente record, contrairement aux pays européens. Les indicateurs immobiliers présentent effectivement un marché en ébullition. 

La vente d’appartements a connu cette année une augmentation de 63%, c’est considérable. 

En 2015, le nombre d’appartements vendus est de 23 000, notamment dans les villes de Kyriat Gat dans le sud et d’Afula dans le nord. Près de 30 000 appartements sont encore disponibles. 

Qu’est ce qui explique la situation du marché immobilier israélien actuel ? 

L’investissement immobilier en Israel

L’évolution du marché immobilier israélien n’est pas récent. Cela fait 15 ans qu’il est en pleine expansion. Les prix de l’immobilier Israélien ne cessent de grimper,  à tel point que Tel Aviv est devenue la ville la plus chère du Moyen Orient. 

Tel Aviv, la métropole Israélienne, se place parmi les 20 villes où la croissance de l’immobilier de luxe se révèle être en forte croissance, derrière New York, Abu Dhabi, San Francisco et Sydney. 

Tel Aviv affiche une croissance de 10,1%. Elle n’est pas la seule ville à connaitre une forte demande. 

En effet, Jérusalem est une ville où le prix moyen du m² est proche des 7500 NIS. Jérusalem  attire toujours plus une clientèle anglo-saxonne aisée à la recherche d’un pied à terre pour la retraite ou tout simplement d’un bon investissement. 

Les Juifs européens et notamment les Français profitent de leur vacances en Israël pour acquérir un appartement en vue d’une alyah future. Les récentes mesures prises par le gouvernement Israélien visant à augmenter la taxe d’achat devrait contribuer à la réduction des prix des logements et la hausse du nombre de transactions immobilières. 

L’intérêt des investisseurs internationaux pour Israel

Les banques se félicitent de la bonne forme du crédit immobilier, avec 7 milliards de shekels empruntés pour le mois de Juin 2015 seulement. Barnes Israel, spécialiste dans la commercialisation d’appartements et Penthouses s’est implanté il y a plus d’un an en Israel.

Le groupe hôtelier français Accor prépare l’ouverture d’une dizaine d'hôtels 5 étoiles à Netanya. A l’assaut du marché hôtelier israélien, le groupe projette également l’ouverture d’hôtels à Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem.

La baisse des taux d’intérêts immobiliers Israéliens

Le marché immobilier israélien est aujourd’hui caractérisé par la hausse constante des prix du m². En 2014, on avait observé une hausse de 25,6% / m². Les constructions neuves de Tel Aviv ont contribué à l’augmentation généralisée. Tel Aviv et Jérusalem ont connu des hausses pouvant atteindre les 300% sur 10 ans ! C’est également le cas de villes telles que Raanana, Hertzliyah ou Ashdod. 

L’immobilier israélien fait partie des meilleurs placements possibles. Depuis 2008, les taux d’intérêt bancaires sont en régulière baisse. Ce facteur favorise le dynamisme du marché immobilier israélien.